emarketing-et-point-de-vente

Tout connaître sur le marché de la PLV

La Publicité sur le Lieu de Vente regroupe l’ensemble des moyens utilisés par les annonceurs ou les distributeurs pour valoriser une marque. Elle se base sur l’impulsivité des clients au moment de l’achat. Pour vous aider à comprendre la PLV, voici un focus sur une étude réalisée par Popai en 2015 concernant le secteur.

  Les clients présents sur ce marché

Une étude a été réalisée par l’Institut Harris Interactive auprès des fabricants et éditeurs de PLV adhérents ou non à Popai France. Elle dévoile ainsi que la majorité des clients du secteur sont des annonceurs. Ils représentent 73 % du chiffre d’affaires du secteur en 2014. Cela correspond à une hausse de 7 % par rapport à 2013. Ils sont suivis par les distributeurs avec 17 % des ventes puis par les agences de communication avec 6 %. À noter que ces dernières sont de moins en moins présentes sur le marché de la PLV. En 2013, elles représentaient 13 % des ventes.

  Les matériaux et la durée des installations

La PLV repose sur l’utilisation de divers supports dans le cadre d’actions promotionnelles en trade marketing. Le choix du matériau se révèle ainsi crucial pour optimiser la pertinence des visuels et l’impact du message. Selon l’étude de Popai, le carton et le papier restent des valeurs sûres puisqu’ils apportent le plus de chiffres d’affaires avec 31 % des ventes. Ils sont suivis par les multi-matériaux avec 24 % et les matières plastiques avec 16 %. Le digital, quant à lui, représente 14 % du chiffre d’affaires. À noter d’ailleurs qu’il a peu évolué sur les trois dernières années. Dans la PLV, la durée des installations constitue également une donnée importante. Selon l’étude de Popai, plus elle est longue, plus l’action est effective. Les installations de plus de 6 moins généreraient en effet 43 % des ventes contre 37 % pour les PLV de 2 mois.

  Les secteurs et la sous-traitance

L’industrie de la beauté et celle de l’alimentaire dominent le marché de la PLV avec une part de 31 % et 17 % en 2015. Le secteur de la santé et de la pharmacie complètent le podium avec 13 %. Enfin, il est intéressant de noter que la sous-traitance reste une pratique commune dans la PLV. 74 % des entreprises déclarent en effet y avoir recours au moins pour une partie de leur production. Ce chiffre est d’ailleurs en forte progression. Cela s’explique surement par la part de la sous-traitance dans les performances des marques. Elle représente 44 % de leur chiffre d’affaires. À noter que 24 % des achats de sous-traitance sont faits à l’étranger, dont 39 % en Asie et 36 % en Europe de l’Est.

Pour terminer, n’oubliez pas…

L’équipe Creactive Communication se tient à votre disposition pour vous conseiller dans la mise en oeuvre de votre stratégie de publicité sur le lieu de vente.

*1  Étude Zebaz Smart Data – octobre 2015


Prenons contact !?

contact

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, consultez notre politique de confidentialité.

Actualités , Conseils , Marketing
Share: / / /